O’méDia le superbe luminaire qui communique

O’méDia le superbe luminaire qui communique

Une innovation vient très souvent d’une idée qui semble impossible, bizarre, voire loufoque. De très nombreuses inventions sont le fruit d’un « hazard ». Pour O’méDia, c’est  l’utilisatrice d’un autre luminaire de la gamme OD, Risorius, qui, lors d’un congrès ADF nous a dit : « Pourquoi ne pas insérer un écran dans mon luminaire Risorius ?« . Et tout a commencé ainsi. Nous avons donc, lors du congrès de l’ADF 2016, présenté O’méDia. Nous n’avons pas inventé le concept de la lumière associée à la télévision, mais nous l’avons franchement amélioré.

Comment, avec O’méDia, OD propose une vision nouvelle de l’éclairage et de la communication ?

Le constat était le suivant : Le produits existants étaient lourds et difficiles a installer, ils manquaient de lumière, l’écran était intégré et « marié » à la lumière et, lorsque la télévision tombait en panne, il fallait tout démonter et priver son utilisateur de lumière, l’écran n’était pas inclinable sauf à orienter tout l’appareil ce qui rendait la vision assez particulière, la transmission des médias vers la télévision était parfois compliquée.

Ce que OD apporte avec O’méDia :

  1. O’méDia pèse environ 25kg ce qui le rend facile à transporter, à fixer au plafond
  2. O’méDia est avant tout un éclairage qui produit plus de 17 000lm grâce a un éclairage direct (vers le bas), et indirect (vers le haut). Ces 2 vecteurs de lumières sont pilotés ensemble mais, pour faciliter, par exemple, l’utilisation de caméra de prise d’empreinte, O’méDia, comme l’ensemble de la gamme de luminaires OD, est capable d’éteindre la lumière directe en conservant la lumière indirecte. Ainsi, aucun reflet ne vient perturbé la prise d’empreinte. Sa forme d’anneau repousse toute zone d’ombre portée. Son diamètre de 1200mm diffuse uniformément la lumière sur le visage du patient et aux alentours.
  3. O’méDia est conçu pour que la télévision et l’éclairage puissent être séparés. Aucun téléviseur n’est conçu pour être installé à un endroit aussi chaud qu’un plafond et dans une position horizontale. Un téléviseur se pose, normalement, verticalement, contre un mur et est aéré pour refroidir. Cela veut dire qu’un jour, il tombera en panne. (Nous mettons de coté l’obsolescence programmée…). Ce jour là, la fonction indispensable qu’est la lumière, continuera. O’méDia est prévu de telle manière que l’écran et le luminaire sont liés mais indépendants. Il est possible, en moins de 30 minutes, de déposer l’écran en laissant le luminaire à sa place. Et ça, c’est primordial pour la continuité des soins. Les écrans installés dans O’méDia sont fixés grâce à un support qui est normé. Cela signifie qu’en respectant cette norme appelée « VESA », il est possible de changer d’écran, de marque et de modèle n’importe quand.
  4. O’méDia, depuis plus de 2 ans, embarque des téléviseurs « intelligents » ou, dit autrement, « Smart TV ». En clair, le téléviseur est un périphérique qui se connecte au réseau wifi de son utilisateur, rejoint l’Internet et tout ce qui y figure comme Youtube, Netflix et autres supports. Mais pas seulement car l’écran est aussi capable d’être relié avec un cable HDMI et un câble réseau RJ45 s’ils sont en place dans le plafond. Dans ce cas, aucune limite de débit, de transfert d’image. Il est alors possible de montrer tout ce que l’on veut à son patient. En façade est présente une prise USB qui offre une possibilité supplémentaire à l’utilisateur de diffuser ce qu’il veut grâce à sa propre clé et sa bibliothèque.
  5. L’écran de O’méDia est mobile. Cela signifie qu’il est possible d’incliner l’écran au choix de l’utilisateur, au moment de l’installation, de manière à adapter au plus juste la vision de l’écran à la position de travail la plus fréquente.
  6. O’méDia est intelligent et soigne son entourage. Comme la plupart des luminaires de la gamme OD, O’méDia peut être fabriqué avec une technologie de lumière appelée Erg’O. La chronobiologie est un sujet qui est important pour tous les êtres vivants. C’est le respect du rythme circadien qui induit une vie meilleure. Pour ça, la lumière naturelle change au cours de la journée et tout ce qui vit sur notre encore belle Planète s’adapte à cette lumière. Erg’O, c’est l’option qui fait varier la température de couleur du blanc chaud, « jaune », au blanc froid, « très blanc ». Cette fonction est un élément clé dans la sécrétion de Mélatonine, pour bien dormir, et de Sérotonine, pour avoir la pêche ! Pour en savoir plus.

Vous hésitez encore ? Alors venez voir à quoi ressemble O’méDia lors du prochain congrès de l’ADF sur notre stand